COUP DE PROJECTEUR SUR LA MAL-AIMÉE TAXE D’HABITATION

Chaque année, en novembre, les mêmes symptômes resurgissent : déni, rejet, agacement, incompréhension, acceptation, résilience. Il est bel et bien temps de vous acquitter de votre taxe d’habitation ! Ce doit être l’un des impôts les plus haïs des français.. peut-être parce que le 15 novembre, ils préféreraient dépenser le montant de leur taxe dans les cadeaux de Noël ou pour leurs prochaines vacances ? Et pourtant, la taxe d’habitation permet de contribuer au bien-vivre de tous les français ! Alors, pour alléger un peu la douloureuse, on va vous expliquer en quelques mots ce qu’est la taxe d’hab’.

Je dois la payer, vous êtes sûr ?

Oui ! Et ne tentez pas de resquiller ;) Vous n’êtes plus sans savoir que la taxe d’habitation, contrairement à la taxe foncière, doit être acquittée par toute personne occupant un logement au 1er janvier de l’année. Et ce, quelle que soit la durée d’occupation. Alors que vous soyez propriétaire, locataire, occupant à titre gratuit, usufruitier… : vous êtes concerné !

Mais comment, diantre, est-elle calculée ?

La taxe d’habitation est calculée par la Direction Générale des Finances. Cette dernière prend en compte 3 critères :

  • la valeur locative cadastrale du logement (basée sur ses caractéristiques telles que surface, équipements, quartier…)
  • un taux voté chaque année par les collectivités
  • la situation personnelle de l’imposable (revenus, composition du foyer…)

Et veuillez noter, Madame, Monsieur, que outre le logement en lui-même, garages et dépendances sont soumis à la taxe… pour votre résidence principale et comme pour votre résidence secondaire !

Bon ok ! Et à qui est-elle reversée ?

La taxe d’habitation a été créée en 1974 avec pour objectif de financer les services publics ! Les communes et autres regroupements de communes récupèrent donc chaque année l’équivalent de cet impôt.

En 2016, elle représentait 30% du financement des collectivités territoriales ! Rien que ça !

La taxe d’habitation est réinvestie dans les dépenses sociales et scolaires, dans les équipements sportifs et culturels, dans l’entretien de la voirie… Bref, elle permet de financer les services communaux  orientés vers le rendre service aux habitants et ainsi d’améliorer le qualité des équipements collectifs.

Alors quand vous profiterez d’une expo au Tri Postal, lorsque vous accompagnerez votre enfant au stade de foot, ou lorsque votre rue sera dépourvue de ses nids de poules, dites-vous que c’est un peu grâce à vous !

Ah et autre petite surprise.. en même temps que vous taxe d’habitation, vous vous acquitterez de la contribution à l’audiovisuel public… Mais ça c’est une autre histoire ;)

Le groupe Lestienne Immobilier

Un réseau d'agences immobilières à votre service.

JLW Immobilier